5 bonnes raisons pour commencer la pratique du yoga

CSA | 20 octobre 2017

Il y a plein de raisons possibles pour commencer le yoga : on peut avoir envie de se relaxer, de se tonifier, d’être plus souple, de perdre du poids de faire une activité physique, d’apprendre à méditer… Peu importe vraiment pourquoi on commence, tant qu’on aime ça et qu’on a envie d’y retourner. En ce qui me concerne, j’ai commencé le yoga pour apprendre à me détendre et pour me remettre à bouger (au départ, j’allais dans un centre de sport qui proposait toutes sortes de cours de fitness, et le yoga n’était qu’une activité parmi d’autres). Et finalement, au fil des années, j’ai trouvé dans le yoga bien plus que ce que je pensais au départ…

1) Ça me fait du bien ! Je profite de l’instant présent et je lâche prise.

Pratiquer le yoga m’aide à être présente, ici et maintenant : en écoutant ma respiration et en étant à l’écoute de mes sensations, je laisse filer les pensées qui m’encombrent. Après une séance de yoga, je me sens bien, pleine d’énergie et détendue. J’ai remis les compteurs à zéro !

2) Je me reconnecte avec mon corps.

« Basculez le bassin vers l’avant tout en contractant les fessiers, les omoplates descendent vers le bas, amenez le coccyx vers le sol, les mains restent engagées… » les premiers cours de yoga ressemblent parfois à un cours d’anatomie. Une fois ces bases du corps humain maîtrisées, je suis passée à l’étape suivante : coordonner les mouvements. Bouger gracieusement, trouver mon équilibre sur une jambe, sur les mains, et même sur les avant-bras, me laisser guider par la respiration… Mon corps est devenu progressivement plus souple et plus tonique, ce qui aide à soigner les bobos du quotidien (mal au dos, au genou, au ventre, etc.).

C’est aussi un bon complément à la pratique d’autres sports, dans mon cas :

– la course à pieds, que je considère comme une méditation en mouvement et un excellent exercice mental
– le kung fu, pour la souplesse et la maîtrise des mouvements le yoga aide beaucoup… et le kung fu a un côté super violent que le yoga n’a pas du tout ! – et il faut avouer que les combats, c’est quand même une super façon de se défouler.

3) Le yoga invite à l’exploration intérieure.

Quand j’ose faire certaines postures que je croyais inaccessibles, ou quand j’accepte de rester calme en méditation : je prends conscience de toutes mes sensations physiques, mes émotions et les pensées qui me traversent. Qu’est-ce que j’en fais ? Où est-ce que j’en suis ? Le yoga me met en face de moi-même, je me remets en cause sans me juger, j’accepte et j’avance.

4) Le yoga a des effets positifs dans la vie quotidienne : je me sens mieux dans ma peau !

Une bonne séance de yoga a le don de me calmer, de me mettre de bonne humeur et de me faire sentir en pleine forme. Ces effets positifs se ressentent aussi hors du tapis et du studio de yoga, et se diffusent au quotidien : j’ai plus confiance en moi, je suis plus concentrée, je suis plus à l’écoute de moi-même et des autres, et plus ouverte au changement. Je dors mieux, je mange mieux, je me sens plus équilibrée ! Certes, ça ne s’est pas fait du jour au lendemain, mais les effets se font ressentir, petit à petit.

5) Le yoga s’adapte à tout le monde.

Le yoga n’est pas une méthode exclusive réservée à certaines personnes. J’entends parfois dire : « Je ne peux pas faire du yoga… parce que c’est trop cher / c’est un truc de baba cool / je ne suis pas souple / je suis trop vieux. » En fait, le yoga peut fonctionner pour tout le monde, peu importe son âge ou sa condition physique. Et dans les cas où on ne peut pas beaucoup bouger, on peut au moins respirer !

Et vous, qu’est-ce que vous ajouteriez comme 6ème bonne raison pour faire du yoga ?

Source : 24 février 2014, Blogue Mathilde fait du yoga : http://yoga.maathiildee.com/2013/09/30/5-bonnes-raisons-pour-commencer-le-yoga/


Retour